Nous marchons à tâtons dans un univers dont nous ne
connaissons que les apparences les plus grossières…
Aldous Huxley

Radiesthésie,
géobiologie, radionique
et santé holistique

 

 

illustration

La radionique des champs morphiques.

Contenu du chapitre

Le célèbre docteur Abrams
Les actions à distance
Les graphiques
Quelles sont les énergies qui interviennent dans l'action radionique ?
La Radionique et la santé
Les champs
Dernières nouvelles
Un peu de pratique, ou comment faire fonctionner la Radionique ?
Quelques exemples de ma manière d'opérer
Aide à l'amélioration de la personnalité, des capacités, des aptitudes en général

Extrait :

La radionique des champs morphiques (quantique)

Cette technique est apparue dans le dernier quart du 19ième siècle, sous l'impulsion d'un médecin, le Dr Abrams. Ce fut ce médecin qui mit au point un premier appareil, qui, plus ou moins inspiré par la radio naissante, fut baptisé du nom d'instrument radionique. Au fil des décennies, cet outil se perfectionna de plus en plus. L'Allemagne est actuellement à la pointe de cette technique.
Grâce à ces dispositifs, un opérateur sérieux peut améliorer à distance la santé de quelqu'un, bonifier son psychisme, et même améliorer son destin*...
*Sauf karma

Le célèbre docteur Abrams.

Revenons pendant quelques lignes à notre célèbre docteur américain (1863-1924).
Après avoir réussi brillamment ses études de médecine aux Etats-Unis, il vint conforter celles-ci par un stage à la célèbre université de Heidelberg où il récolta une médaille d'or en fin de cycle.

Aux Etats-Unis, il était considéré comme une des têtes de la médecine d'alors.
Par un étrange concours de circonstances, il découvrit qu'il était possible de diagnostiquer une maladie d'une personne en en auscultant une autre ! Cette façon de procéder pourrait paraître ridicule aujourd'hui, mais à l'époque, il n'en était rien, bien au contraire. En effet, les examens médicaux d'alors étaient souvent très éprouvants à subir, tellement éprouvants parfois, que les malheureux qui les enduraient préféraient le plus souvent s'en passer, avec tous les graves problèmes de santé que cela pouvaient leur poser. Quoi de plus aisé dans ce cas, d'appliquer ces examens rebutants sur une personne en bonne santé (volontaire évidemment) qui, elle, les subissait sans trop d'inconvénients ! Nous ne nous étendrons pas sur le processus, trop long et trop compliqué à expliquer ici, mais c'est ainsi que la possibilité du transfert à distance se fit jour dans l'esprit du bon docteur.

Comme les volontaires n'étaient pas toujours faciles à dénicher, et encore plus à convaincre, il tenta de remplacer les cobayes humains par une machine capable de les remplacer. C'est ainsi que, de fil en aiguille, il mit au point un certain nombre d'appareils. Comme on en était au début de l'âge d'or de la radio, il s'imagina que les ondes servant au transfert entre êtres vivants devaient être de même famille que celles des ondes radio. C'est ainsi qu'il baptisa sa technique Radionique.

Evidemment, les recherches du docteur Abrams furent reprises par d'autres chercheurs qui s'aperçurent que la technique radionique n'était pas seulement favorable aux malades mais aussi à de nombreuses autres branches. Entre autre le dopage des chevaux de course ! Cela alla si loin qu'une célèbre duchesse anglaise d'avant-guerre, propriétaire d'une écurie de course notoire, usa de cette technique afin de mener ses champions plus sûrement encore à la victoire !

Les actions à distance

C'est grâce à Franz Anton Mesmer, aux 18 et 19ième siècles, que les premières actions à distance purent se reproduire de manière expérimentale.

A la fin de la deuxième guerre mondiale, le professeur Rhine de la Duke University aux Etats-Unis, démontra, au fil de milliers d'expériences, que l'effet télékinestésiste existait réellement. Par la seule force concentrée de la pensée, il confirma qu'il était possible de donner à des dés une impulsion capable de leur imposer un numéro gagnant.

Les graphiques

Alors que la radionique, dans les pays anglo-saxons, s'est développée surtout à base de d'appareils plus ou moins sophistiqués, en Europe, continent des vieilles sciences, la radionique (ou plutôt l'action à distance) prenait son essor en partant de figures géométriques hautement symboliques.

Ici, une interrogation s'impose. Peut-on appeler radionique une action (influence) à distance qui s'effectue par graphiques interposés et non par appareils ? Oui, si l'on estime qu'un graphique est un instrument à deux dimensions au lieu des trois que possède un outil. Non, si l'on estime que la véritable radionique ne peut s'effectuer que par appareillages à 3 dimensions. De toute façon, ceci est une fausse polémique, car il a été démontré depuis des décennies, que les deux systèmes fonctionnent aussi bien l'un que l'autre. Quant à moi, j'appelle radionique (et je ne suis pas le seul) tout ce qui est technique d'influence à distance, que ce soit par l'intermédiaire d'une machine ou d'une figure géométrique agissante.

Quelles sont les énergies qui interviennent dans l'action radionique ?

Pendant longtemps, on a supposé que les actions à distance étaient à ranger dans le domaine mystérieux de ''l'Occulté'' : influence psychique (magnétisme) de l'opérateur, action magique, on hésitait. Depuis l'arrivée sur le marché des sciences de la physique quantique, le dilemme se pose avec beaucoup moins d'acuité, à moins qu'on ne classe la physique quantique dans la magie, ce qui est moins sot qu'il n'y parait !
Quant à l'influence psychique du radionicien, si elle existe, son importance, que l'on pensait prépondérante, s'est fortement amenuisée au fil des ans, à tel point que l'on estime aujourd'hui que c'est la volonté (l'Esprit) inconsciente de l'individu traité qui est primordiale. En réalité, c'est lui qui se sauve. La radionique rejoint ici la médecine énergétique, homéopathique entre autre, mais aussi l'acupuncture, ainsi que d'autres techniques curatives moins connues du grand public, mais tout aussi salvatrices. Au fond, une transmission à distance qu'est-ce que c'est, si ce n'est la transmission d'un signal, transmission qui ne demande aucune énergie pour la simple raison que cette transmission se produit sur le lieu même où le signal est émis, par l'intermédiaire du graphique et du témoin.

 

Lire la suite du chapitre 5 :

La radionique des champs morphiques (quantique)*

 

* La suite du document est disponible au format PDF.
Pour pouvoir visualiser des fichiers au format PDF, vous avez besoin d'Adobe Acrobat® Reader,
cliquez ici pour télécharger ce logiciel gratuitement.